Circuit d’alimentation

Outre-Manche, les Scimitar ont la réputation de s’embraser facilement.
Cette réputation n’est pas surfaite et tient plus à la mauvaise qualité des durits de carburant employées qu’à la carrosserie en plastique. Les 1800ti sont particulièrement touchées avec leur pompe à essence à très haut débit et les très hautes températures générées par le turbo.
Le résultat d’une rupture de canalisation dans la baie moteur peut être désastreux.

Après avoir vu cette image, j’ai décidé qu’il était temps de remplacer l’intégralité du circuit d’alimentation.
Au moment de monter la voiture sur son plateau pour plus d’accessibilité, je m’aperçois qu’elle perd un liquide moteur en route. C’est de l’essence, dès que la pression monte dans le circuit, la voiture perd du carburant en grande quantité. Il était temps de s’y mettre.

L’essence coule à grosses gouttes derrière la boite de vitesse.

Le carburant provient de la durite d’alimentation

En regardant de plus près, le tuyau est criblé de trou. La trame tissée est même visible par endroit.

A droite, les tuyaux aller et retour retirés de la voiture. Beaucoup de colliers et de jonction.
A gauche, les tuyaux de remplacement blindés en inox et en un seul tronçon.
La pompe d’alimentation Bosch est en bon état et présente bien après un petit nettoyage.
Le filtre est le modèle monté sur ma Ford Cougar V6, il s’adapte très bien.
Pour une raison inconnue, un des cables de la pompe a été sectionné puis réparé.

Je préfère réaliser une réparation plus propre.
Le départ de l’alimentation depuis la pompe.

L’arrivée du retour au niveau du réservoir. 

Passage des deux canalisations à l’intérieur du chassis poutre.

Les canalisations souples côté moteur sont aussi remplacées.

Le filtre en position.

Mise en place de l’arceau

L’arceau est arrivé, le montage est assez simple. La seule difficulté provient de la voiture elle-même. Elle a visiblement reçu un choc du côté droit qui a provoqué le bris de la portière. Ce choc a du aussi faire travailler le chassis, il m’a fallu tirer fort sur l’arceau pour le mettre en place.

L’arceau est fourni avec sa boulonnerie et ces pièces nécessaires à la fixation de l’arceau sur les supports de la capote.

La pièce intermédiaire en place côté droit.

Les entretoises se placent dans l’alignement des trous du chassis.

Ce décalage du côté droit est certainement du à un choc.

Le choc est confirmé par cette cassure de la portière droite.

Détail des fixations côté gauche…

… et côté droit.

L’arceau est définitivement en place.

Montage de la capote

La nouvelle capote traîne dans le garage depuis presque un an.
Maintenant que l’armature est installée, il n’y a plus qu’à la mettre en place.
La difficulté réside dans la tension de la toile. Il faut qu’elle soit suffisante pour assurer l’étanchéité notamment au niveau des vitres latérales pas trop importante pour ne pas forcer sur le mécanisme.

Mise en place de l’armature interne à l’arrière de la capote.

Une fois les boutons pression en place sur la nouvelle capote, il ne reste qu’à tendre la toile vers l’avant.

Golden Scimitar retrouve enfin un pavillon en bon état.