Barre stabilisatrice arrière

Au cours d’une observation du train arrière, j’ai découvert que la barre stabilisatrice arrière se promenait dans son logement. Les silent-blocs censés la maintenir au châssis sont très fatigués voire détruit pour l’un deux. Bref la barre ne sert pas à grand chose dans cet état.

Le silent-bloc gauche, aucun contact.

Le droit a presque totalement disparu.

Sans commentaire



Une des deux biellettes, d’un type qui m’est inconnu.


La difficulté cette fois encore est de dénicher des pièces équivalentes. Les biellettes reliant la barre aux triangles de suspension ne ressemblent à rien que je connaisse. Mon choix se portera sur des pièces BMW à la conception plus moderne. Pour les silent-blocs, c’est un modèle Ford qui ferra mon bonheur.



Même référence, même marque mais années différentes. Les deux biellettes sont sensiblement différentes. Traitement, taille des rotules, caches-poussières et même pas de vis, tout les séparent. Elles sont malgré tout interchangeables. Reste le problème esthétique… 




Le montage se fait assez facilement. Les silent-blocs sont un peu gros pour les étriers mais finissent par s’apprêter avec suffisamment de diplomatie. Pour les biellettes, le principal problème provient du diamètre des vis plus petit qu’à l’origine, 10mm au lieu de 12. Des bagues grossièrement découpées permettent d’arranger ça.

Laisser un commentaire