Inspection et purge des freins

Un rapide coup d’oeil sur le freinage.
Les freins arrière sont très beaux, les tambours sortent facilement et ne présentent pas d’usure, les garnitures semblent neuves. A surveiller, les frictions qui s’effritent un petit peu. Ce sont des pièces de Ford Escort.

A l’avant, pas grand chose à dire non plus.
Les étriers à 2 pistons et deux flexibles sont de marque AP et d’origine Austin Metro. Il s’agit du montage à disques pleins.
La purge s’effectue sans problème avec le matériel adéquat.
Le freinage est aussi léger après l’intervention qu’avant. La réputation de mauvaise freineuse de la SS1 n’est pas usurpée.
Il existe plusieurs façons d’améliorer cela. Certains propriétaires allemands adaptent des freins Porsche ce qui doit être assez couteux. Nos amis anglais ont mis au point un mélange d’étrier de Volvo 240, disques d’Opel Senator et plaquettes de Ford Scorpio que je trouve compliqué à mettre en oeuvre.
De mon côté, je vais m’orienter vers le montage MG Metro Turbo à disques ventilés. A suivre donc.

Laisser un commentaire